Rencontre avec Dorrien Ricardo

Présentation

Série de Portraits


Rencontre avec ceux qui aiment Morzine et en font un lieu à part.
Dorrien Ricardo, Le Mas de la Coutettaz ou The Farm House.
Né en Tanzanie, il est tombé amoureux de Morzine et de son plus ancien édifice.

Je m'appelle Dorrien Ricardo.
Je suis à Morzine depuis près de 30 ans et je fais maintenant partie de ce bel hôtel, Le Mas de la Coutettaz en Français ou the Farmhouse.
Je suis né en Afrique de l'Est, en Tanzanie et j'y ai vécu jusqu'à mes 12 ans.
Ce qui est assez drôle, c’est que la maison dans laquelle nous vivions avait été construite par mon père, tout en pierre et il y avait beaucoup de similitudes avec cette maison.
Nous avions le feu comme celui derrière nous et nos diners étaient éclairés à la bougie parce que nous n'avions pas d'électricité, donc beaucoup de choses que j’ai ramenées ici.
Et ensuite je suis venu en Europe et ai vécu en Angleterre pendant un certain temps.
Quand j'ai quitté l'école, je pensais vouloir travailler dans le secteur de l’hôtellerie et j'ai évolué avec une entreprise qui a fini avec 32 hôtels et un certain nombre de chalets.
J'ai travaillé avec eux puis je suis venu vivre à Morzine parce que nous avions cinq hôtels à Morzine.
J'habitais dans un appartement qui était en face ici juste de l'autre côté de la montagne et chaque matin, quand j'ouvrais mes volets je regardais à travers la vallée et juste devant moi, il y avait The Farmhouse.
Chaque matin je me disais que ce serait rêve d’y habiter, que ce serait fantastique sans jamais penser que peut-être un jour elle m’appartiendrait.
Mon rêve est donc devenu réalité.
Le Mas de la Couttetaz a été construit en 1771 ce qui en fait le plus ancien bâtiment de Morzine.
Il a été construit par une famille qui detenait des mines d'ardoise et Morzine était une grande ville minière d'ardoise à l’époque en 1700.
Le toit et nombreuses portes, les escaliers et pleins d’autres choses sont toutes faites d'ardoise.
Quand j'ai repris The Farmhouse, la maison n’était pas en très bon état, mais le côté positif c’est qu’elle était très belle à l'intérieur donc j'ai passé beaucoup de temps et de soins a essayer de garder cette impression d'une vieille maison dans un vieux bâtiment tout en créant de nouvelles salles de bain en gardant de grandes chambres comme dans le temps sans cloisonner et en restant autant que possible comme avant.
J'ai souvent des invités qui séjournent ici et me demandent où je vais en vacances et ma réponse est généralement pourquoi j'aurais besoin de partir en vacances?
Je vis dans le plus bel endroit du monde.
 
  • Rencontre avec Dorrien Ricardo
  • Rencontre avec Dorrien Ricardo
  • Rencontre avec Dorrien Ricardo
  • Rencontre avec Dorrien Ricardo

L'interview est également disponible en vidéo si vous souhaitez découvrir ce lieu mythique de Morzine.