Éco-responsabilité sur le domaine skiable

Présentation

La société des remontées mécaniques de Morzine (SA Pleney) et La SERMA (Société des Remontées Mécaniques de Morzine-Avoriaz) mènent des actions concrètes en 2020 pour limiter l’impact de la pratique des sports d’hiver sur l’environnement.
  • Éco-responsabilité sur le domaine skiable - © Sam Ingles

Re-végétalisation domaine du Pleney : Piste du grizzli et piste de la pointe de Nyon


Pour tous les travaux de terrassements réalisés, une re végétalisation avec des graminées adaptées au milieu montagnard est systématiquement mis en œuvre avec des semences locales élaborées avec les alpagistes. Ces semences contrôlées et soumises aux normes de la chambre d’agriculture conviennent parfaitement au bétail qui paît sur le domaine.
 

Installation de panneaux photovoltaïques sur la gare d’arrivée du télésiège du Proclou (liaison Morzine- Avoriaz)

41m² de panneaux sont installés pour une production prévisionnelle 9000 kWh par an qui sera autoconsommée pour le fonctionnement de la remontée mécanique et réduire la consommation électrique. Ce projet novateur est une première en Haute-Savoie.
 

Des Dameuses Eco responsables : Le domaine de Morzine s’équipe de nouvelles dameuses moins polluantes

Les machines fonctionnent avec un carburant éco polaire GTL, biodégradable et non toxique contre du GNR Hiver pour les dameuses traditionnelles. Elles sont silencieuses et consomment moins de carburant. Les dameuses serontéquipées du sytéme snowsat. Le logiciel Snowsat est un outil de pilotage qui fonctionne à l’aide d’un GPS installé sur les engins de damage de la SERMA et de la SA Pléney. Il donne notamment une mesure ultra-précise de la hauteur de neige. Ces données sont consultables par le conducteur et transmises au serveur en temps réel. Elles servent de base pour mieux répartir les volumes de neige naturelle et ne produire que la quantité minimale de neige de culture nécessaire. Snowsat enregistre également les consommations énergétiques des dameuses. Celles-ci ont pu être réduite grâce à la formation des chauffeurs à l’éco-conduite et à un entretien optimal des machines.
  • Éco-responsabilité sur le domaine skiable
  • Éco-responsabilité sur le domaine skiable

La société des remontées mécaniques s’entoure de protecteurs de la nature

• La fédération de chasse de la Haute Savoie en collaboration avec un bureau d’étude et en accord avec la société des remontées mécaniques du Pléney mènent des études de fréquentation des skieurs sur le domaine skiable de Morzine afin d’identifier des zones protégées pour les galliformes de Montagne comme le Tétras Lyre. Le domaine est donc un observatoire biotope. Ces analyses ont permis de définir des zones favorables et défavorables. Le domaine compte aujourd’hui 2 zones protégées : le lac de Joux plane et le col de Joux plane. Des travaux ont ainsi été réalisés (débroussaillage…) pour que le milieu soit plus propice au développement de ces espèces.
Pour 2019, ces travaux qui ont coutés 20 000 euros ont été financés à 50% par la société des remontées mécaniques du Pléney et à 50% par la fédération de chasse 74.

• L’Observatoire des Galliformes de Montagnes et la SA Pléney ont signé un plan pluriannuel de visualisation des câbles aériens dangereux pour les oiseaux en montagne. Concrètement, il s’agit d’équiper les câbles des remontées mécaniques de visualiseurs, environ tous les 5 mètres sur les portions répertoriées comme potentiellement dangereuses. Un échéancier de trois ans est prévu pour la mise en place de ces dispositifs.

• En collaboration avec l’ONF : chaque coupe de bois réalisée sur le domaine skiable est comptabilisée (nombre d’arbres, cubage…). Des mesures compensatoires sont mises en place et des arbres sont replantés sur des zones du chablais qui en ont besoin avec les essences locales que sont les épicéas, les sapins et les mélèzes. Au total, 46 dispositifs de protection des arbres ont été installés en 2020.

• L’association Montagne Verte et les remontées mécaniques de Morzine (SA Pleney) organisent une journée de ramassage des déchets, en début de saison.

• L’association Summit qui œuvre pour les comportements éco-responsables à mis place une campagne d’affichage et de sensibilisation concernant les bons gestes à avoir en matière d’environnement sur le domaine skiable.